Macromolécules naturelles

Polymaris développe des polysaccharides bactériens, appelés exopolysaccharides.


Ces biomolécules présentent la particularité d’être excrétées dans le milieu de culture et sont donc libres de toute attache avec les bactéries qui les ont produites.

Les possibilités d’enchaînements de ces oses, extrêmement divers et variés, permettent de disposer de biopolymères ayant des structures uniques et innovantes.